Ces objets du quotidien typiquement allemands !

La France, l’Allemagne… deux pays voisins, près de 500 kilomètres de frontière, deux cultures et surtout des us et coutumes qui divergent sur bien des points. Mais penchons-nous sur quelques petits objets du quotidien allemand… des objets qui vous ont surpris en arrivant en Allemagne, des objets insolites dont vous n’avez pas saisi immédiatement l’utilité et d’autres dont, pour rien au monde, vous ne vous passerez aujourd’hui !

Voici donc quelques exemples :

Der Eierpicker – Le pic à œuf

Voici un objet bien utile et dont vous n’auriez jamais soupçonné la fonction si on ne vous l’avait pas expliquée. Figurez-vous que, si vous percez la coquille d’un œuf (avec la pointe intégrée dans l’ustensile) avant de l’ébouillanter, celle-ci ne se fendra pas pendant la cuisson… Fini les débordement de blanc d’oeuf, je ne m’en passe plus depuis cette grande découverte.

image

Et pour les œufs vous avez également le Eierkocher (cuiseur à œufs) et le Eierwärmer (bonnet à œufs pour maintenir les œufs au chaud) mais aussi le Eierköpfer (clack œuf pour ouvrir les œufs).

Das Brettchen – La planchette à Brötchen

Mais quelle est donc cette planchette en plastique, qui se décline sous toutes les formes et toutes les couleurs ? De petite taille et souvent en plastique, elle est indissociable du Brötchen (petit pain), à l’heure du petit déjeuner ou du AbendBrot (en savoir plus). Et vous, comment est la vôtre ?

IMG_3863.jpg

Le Stövchen – Le réchaud à thé

Pas bête… Amateur de thé, vous l’aimez toujours brûlant ? La solution : un petit réchaud dont la chaleur est alimentée par une simple bougie posée à l’intérieur du socle. Dame théière y pose ses fesses et hop le thé reste chaud des heures durant !

image

Pendant que vous y êtes n’oubliez pas de vous équiper du, souvent très kitsch, Tropfenfänger (attrape goutte de théière).

image

Der Bierdeckel – Le sous-verre à bière

Point de verre de bière sans Bierdeckel, souvent estampillé du logo de la brasserie qui vous servira le breuvage typisch deutsch. Il sert non seulement à poser votre commande mais également à marquer le nombre de verres que vous avez consommés et à faire l’addition.

image
Foto: shouplade

Der Strandkorb – la cabine de plage

Mais quelles sont ces drôles de petites corbeilles exposées sur les plages du nord de l’Allemagne ? Ce sont des fauteuils de plage inventés à la fin du 19ème siècle par un vannier pour une dame de la haute société qui souffrait de rhumatismes et qui souhaitait profiter de la douceur du soleil tout se protégeant du vent.

IMG_5752
Foto © Nath in Düss, Usedom avril 2018

Der Ampelmann – Le piéton de feu tricolore

Ce petit bonhomme là, les Français qui arrivent ne l’aiment guère, il va même parfois jusqu’à faire polémique dans les dîners français… S’il ne change guère de celui que l’on croise en France, en Allemagne il a beaucoup plus de pouvoir… tout simplement parce qu’il est respecté. Le spectacle peut parfois paraître hallucinant pour un Français mais le piéton allemand attendra toujours tranquillement que le petit piéton vert s’allume pour traverser, qu’il y ait ou non une voiture à l’horizon… L’Ampelmann prend parfois des allures enfantines, comme à Berlin ou en ex-RDA par exemple, car il est investi d’une grande mission partout en Allemagne : apprendre aux enfants à respecter les règles du code de la route.

image-6.png

Der Adventskranz – La couronne de l’avent

Ah Noël en Allemagne, les décorations de rue, les Plätzchen (petits biscuits de Noël), le vin chaud, les marchés de Noël, les traditions…

A l’approche de la période de l’avent, quelle famille allemande ne prépare pas avec application sa couronne de l’avent et ses biscuits de Noël.
La couronne comporte 4 bougies qui seront allumées successivement les 4 dimanches de l’avent. Il en existe de tous les styles, à acheter toutes prêtes ou à composer soi-même.

Le sapin sera maintenu par un Christbaumständer, pied de sapin avec réservoir permettant d’hydrater le pied de l’arbre pendant toute la période de l’avent. Et exit la guirlande électrique kitsch, en Allemagne, les branches du sapin sont ornées de vrais bougies, maintenues  grâce au Baumkerzenhalter, le support à bougie, (en savoir plus sur la tradition du sapin de Noël).

Vous pourrez également décorer votre maison de petites figurines, comme le Räuchermännchen (petit fumeur, délivrant de l’encens) ou la Weihnachtspyramide (pyramide de Noël, tournant grâce à la chaleur des bougies), tous issus principalement du Erzgebirge Holzskunst, l’art du bois de la région montagneuse Erzgebirge (en savoir plus sur le Erzgebirge Holzskunst).

Die Spargel Wasch- und Schneidemaschine – La machine  à laver et éplucher les asperges

A l’approche du mois de mai les stands à asperges fleurissent un peu partout en Allemagne, notamment dans les marchés et aux abords des supermarchés allemands. Les vendeurs sont souvent équipés d’une grosse machine qui, avouez-le, vous a plus qu’intrigué à vos débuts en Allemagne…. Introduites d’un coté de la machine, les asperges en ressortent de l’autre, lavées et épluchées prêtes à être consommées… c’est magique, fini la corvée de l’épluchage manuel ! Et cerise sur le gâteau, le lavage / épluchage est toujours compris dans le prix d’achat des asperges.

image

Les Birkenstok

On peut dire que là nous touchons du doigt un sujet à polémique, qui fait jaser dans les chaumières : alors, pour ou contre la Birkenstock, cette chaussure plate d’allure orthopédique, devenu phénomène de mode ? Quoique vous en pensiez, vous n’échapperez pas à cette sandale, souvent accompagnée de sa consoeur, la chaussette, devenue le symbole du confort à l’Allemande.

image
© Birkenstock
  • Die Kasten Wasser / Bier – La caisse à eau ou la caisse à bière

l’Allemagne est championne de la consommation en bouteille et par conséquent aussi du Pfand (consigne). Pour transporter vos bouteilles d’eau (et de bière), le magasin de boissons (oui, il existe des magasins dédiés uniquement aux boissons) vous propose des caisses consignées, caisses que vous pouvez même rendre en supermarché directement dans les Pfandautomat ou Leergutautomat (machines à consigne). Vous trouverez également dans certains garages de maisons particulières des Getränkekistenregal, des étagères pour accueillir ces mêmes caisses.

  • Le Stoffbeutel – Le sac en tissu

Appelé Tote bag en France, il est désormais présent partout dans l’Hexagone. Il s’agit d’un sac en tissu personnalisé ou imprimé du logo de l’enseigne qui vous l’a offert. Mais fut une époque où ce sac en jute ou en toile (de couleur jaunasse de préférence) était vraiment une spécificité allemande.

Pour en savoir plus, regardez plutôt le reportage de l’émission Arte Karambolage :

Die Schultüte – Le cornet surprise

Quand la rentrée des classes dans les écoles allemandes approche, vous croisez des petits écoliers avec ce drôle de cornet rappelant un peu les pochettes surprises de notre enfance ! Ce sont des Schultüten, littéralement cornets d’école offerts aux enfants qui entrent en Erste Klasse, le CP… une jolie tradition allemande que je vous propose de découvrir ici.

Capture d’écran 2019-07-04 à 20.18.06
Schultüte création © Ratata

Le Bobby Car

Quel Allemand, adulte aujourd’hui, n’a pas eu son Bobby Car ? Cette petite voiture en polyéthylène avec ses petits yeux malins, de couleur rouge Ferrari mais aussi déclinée aujourd’hui en divers modèles est une invention bavaroise signée BIG. Son atout : sa robustesse… le Bobby Car est increvable !

image

IMG_3872
© Nath in Düss, 1997

Le train Brio est aussi omniprésent dans les foyers allemands (tout comme beaucoup de jouets en bois) mais il s’agit en réalité d’une invention suédoise.

image.png

Le Matschhose – le pantalon de boue

Pour être parfaitement détendu à la Spielplatz (aire de jeux) tandis que votre enfant se roule dans la boue, il vous le faut : c’est le Matschhose bien sûr, un pantalon salopette totalement étanche avec des bretelles et des élastiques à passer sous les chaussures. Ajouté au ciré, votre enfant est paré pour l’aire de jeux et vous pour la zen attitude !

Pour en savoir plus, regardez plutôt le reportage de l’émission Arte Karambolage :

Le lit à deux couettes

Au lit en Allemagne c’est un peu chacun chez soi… Le lit est, certes, souvent double mais les matelas et couettes (jamais de draps et couvertures encore moins l’antique traversin) sont séparés, chacun son lit et le sommeil en sera d’autant plus serein… De là à jouer un rôle sur la démographie de l’Allemagne, loin de moi cette idée.

image
© Hôtel Kubatzki / Sankt Peter-Ording

Das Erkältungsbad – Le bain de rhume

Comme l’explique si bien l’émission Karambolage le Erkältungsbad, disponible dans toutes les drogueries allemandes, est un liquide vert et épais, sentant bon l’eucalyptus, le campfre et le thym. On l’ajoute à l’eau de son bain et il aide à soigner le rhume… nous avons essayé, l’auto-médication à l’allemande, version écolo, ça marche !

Le Kirschkernkissen – Le coussin de noyaux de cerises

Un petit remède de grand-mère écolo et très efficace : le Kirschkernkissen ! Il s’agit d’un petit coussin qui fait office de bouillotte (mais sans eau) et garni de noyaux de cerises qui ont une importante faculté à absorber et stocker la chaleur…  Peu de danger de brûlures et parfait pour se réchauffer ou soulager les douleurs articulaires. Vous le trouverez dans toutes les drogueries !

image.png

Les MLC-Schilder – Les panneaux MLC

Vous croiserez encore aujourd’hui, sur les routes nationales allemandes, des petits panneaux de signalisation jaunes comportant des chiffres et des flèches. Arrivée pour la première fois en Allemagne en 1993, j’ai mis du temps à comprendre qu’il ne fallait pas que je tienne compte de ces panneaux.
Il s’agit en réalité de panneaux MLC (Military Load Classification = Classification de charge militaire) et indique la limite de poids des camions et tanks, notamment pour traverser les ponts, en sens unique ou pour se croiser.
Mais pourquoi trouve-t-on encore ces panneaux en Allemagne, et uniquement en ex-RFA ? Il ne faut pas oublier que, pendant toute la durée de la guerre froide, des soldats britanniques, américains et français stationnaient en RFA et que l’Allemagne était une zone de déploiement potentiel des troupes alliées. Depuis la chute du mur, ces panneaux sont petit à petit démantelés mais on en croise encore régulièrement.

image
Quelle: Erich Häfele / Imago

Les Wert-Bons sur les aires d’autoroute

Ceux qui circulent sur l’autoroute connaissent bien ce ticket, le « bon pour faire pipi ». Car oui, pour aller aux toilettes sur les aires d’autoroutes allemandes avec stations services et restauration, vous devez payer votre passage aux toilettes. Vous passez un tourniquet et recevez un ticket de 0,50€ après vous êtes acquitté d’une somme de 0,70€. Ce ticket est un Wert-Bon, qui peut être utilisé pour un achat dans le magasin de la station, réduisant le coût de votre pause pipi à 0,20€. Un bon compromis finalement, qui permet de payer le nettoyage. Juste dommage que le bon ne puisse être déduit du plein d’essence.

Capture d’écran 2019-10-16 à 08.49.51

La Payback Karte ou la carte de fidélité à l’allemande

Qui n’a pas sa génialissime Payback Karte, carte de fidélité qui vous permet de faire des économies, petites peut-être mais toujours bienvenues… Au contraire de la France où votre porte–feuille sera rempli de cartes de fidélité, ici vous n’en n’avez qu’une qui rassemble de grosses enseignes telles que Rewe, Real, Galerie Kaufhof, DM, Aral, Depot, Zalando, Tchibo… Elle est gratuite et une fois que vous l’avez en main, il suffit de la présenter en caisse et des points s’y accumulent. Vous avez même la possibilité de télécharger régulièrement des points bonus. Vous pouvez à tout moment transformer ces points en bons d’achats, utilisables aux caisses des mêmes magasins. Pour d’infos voici le site officiel.

image-18.png

Et vous quels sont les objets insolites ou typisch deutsch qui vous ont surpris en arrivant ?

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. 3kleinegrenouilles dit :

    Excellent cet article ! Je les ai tous à la maison… sauf la Payback Karte ! Mon rêve était d’avoir une Strandkorb dans le jardin. Rêve réalisé… puis nous avons déménagé en appartement et depuis, notre Strandkorb trône dans notre salon…Effet exotique assuré pour les Français qui passent chez nous !

    Aimé par 1 personne

  2. Stéphanie dit :

    le coupe-pomme et les sacs de cuisson!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.