Abendbrot, ou le dîner à l’allemande !

Une question, lorsque je suis arrivée pour mon premier séjour en Allemagne (il y a bien longtemps), revenait très souvent : « mangez-vous chaud le soir à la maison ? »… « chaud ?? »… j’avoue que j’étais toujours un peu abasourdie par la question, n’en comprenant qu’à moitié le sens, moi-même ne concevant pas de manger un repas froid mis à part si je déjeunais d’une petite salade ou partait en pique-nique.

Mais en Allemagne les habitudes étaient, et sont toujours, évidemment différentes. Même si les modes de vie évoluent et que l’on dîne de plus en plus « chaud » le soir (surtout chez les plus jeunes et en milieu urbain) l’Abendbrot (littéralement pain du soir) reste ancré dans la tradition… et la spécialité culinaire la plus étrange pour le Français.

Avez-vous déjà expérimenté le traditionnel repas du soir allemand, l’Abendbrot ?

Vous passez votre week-end chez des amis allemands, quand arrive l’heure du dîner… vers 18h je précise, alors que votre estomac n’a même pas eu le temps de gargouiller. Car 18h c’est encore presque l’heure du goûter pour vous… ou de l’apéro, je vous l’accorde !
La maîtresse de maison s’affaire en cuisine… s’affaire est un bien grand mot puisque à peine avez-vous proposé votre aide que le repas est déjà prêt. Vous assistez, un peu dubitatif, à la disposition des plats sur la table et là, vous commencez à vous demander si vos amis n’ont pas décidé d’avancer l’heure du petit déjeuner. Petit déjeuner complet, je précise, car le dîner que vous allez déguster se compose de pain noir ou complet en tranches, de charcuterie et poisson fumé, de fromage, de quelques légumes crus, de cornichons (les fameux cornichons XXL au goût sucré)… Et c’est tout !
Tout est présenté prédécoupé en petites portions et vous composez vous-même votre tartine avec les ingrédients que vous avez choisis.

Vous êtes partagé entre afficher un air un peu condescendant, convaincu, en bon Français qui se respecte (un peu trop parfois), de la supériorité gastronomique de votre pays et vous extasier devant ce repas si vite préparé et pourtant partagé en famille, en toute convivialité… et finalement délicieux , il faut le dire !

Quant à la vaisselle il n’y en a pour ainsi dire pas, l‘Abendbrot ne saurait se prendre sans le Brettchen, une petite planche rectangulaire en plastique ou en bois, limitant au minimum la corvée du nettoyage.
Finalement vous vous demandez même si vous n’allez pas adopter de temps en temps cette coutume si pratique.

img_9749

Pour la petite explication…
En Allemagne, le déjeuner a longtemps été le repas complet, le repas le plus important de la journée (avec le petit déjeuner), celui que l’on mangeait souvent à l’extérieur. Et donc, en toute logique, le dîner se devait d’être simple, léger et surtout sans complication. On dit bien en Allemagne « Frühstücken wie ein Kaiser, Mittagessen wie ein König und Abendessen wie ein Bettelmann » (littéralement : petit déjeuner comme un empereur, déjeuner comme un roi et dîner comme un mendiant). En français l’expression diffère une peu : « manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un pauvre le soir » !
Mais de plus en plus de familles, mangeant sur le pouce à l’heure du déjeuner, ont fini par adopter le soir un repas « chaud », tout en restant simple.

Et on comprend d’ailleurs mieux pourquoi le rayon charcuterie est omniprésent et très fourni dans les supermarchés et pourquoi les fromages sont très souvent vendus en tranches. Ils sont à la mode Abendbrot !

Bref, tester l’Abendbrot c’est l’adopter… À vos tartines !

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. gbdeduss dit :

    Sommes nous presque devenus allemands ? En effet nous aimons bien le Abendbrot mais à la mode française : uniquement le dimanche soir ! Une alternative à la soirée crêpes ! Un jour de complet repos pour la maîtresse de maison 👍🏼😉à adopter !

    Aimé par 2 people

  2. cl1109 dit :

    Malgré toutes les années on n’arrive pas à adopter cette coutume à la maison 😊!

    Aimé par 1 personne

  3. Nathalie dit :

    Oui mais tu cuisines tellement bien CL1109 que ce serait dommage 😉

    J'aime

  4. Sand dit :

    L’Abendbrot., c’est bien LE truc que je ne pourrai jamais vraiment adopter. S’ils nous arrive parfois de céder à la facilité avec un dîner tendance Abendbrot, il faut toujours que je complète avec une soupe, c’est plus fort que moi. Et surtout pas Brettchen ! Et pas avant 19h30 !

    Aimé par 1 personne

  5. Sabine Savoy dit :

    Chez nous, mais seulement le dimanche soir, c’est un peu ça. Chacun pioche dans le frigo : restes, charcuterie, fromage, nouilles chinoises instantanées, soupes instantanées, etc… Et ce, depuis longtemps, c’est le repos de la mère de famille et tous les enfants l’ont adopté avec enthousiasme.

    Aimé par 1 personne

  6. alexiapal dit :

    Merci Nathalie,

    Jimmy et Jo, une vraie merveille… la caverne d’Ali Baba pour moi ;-))

    Et bravo pour ton blog, un super boulot…

    Je t’embrasse, Alexia >

    Aimé par 1 personne

    1. Nathalie dit :

      Contente que mes adresses te plaisent ! Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s