Exposition Edvard Munch gesehen von Karl Ove Knausgård au K20, jusqu’au 1er mars 2020 !

Une fois tous les 2-3 ans, le K20 nous gâte et organise une grande exposition sur un artiste de renommée internationale. Nous avons eu Otto dix en 2017, Günther Uecker en 2015, Alexander Calder en 2013, Joseph Beuys en 2010, Pablo Picasso en 2007, Gerhard Richter en 2005…

Cette année l’exposition événement à Düsseldorf est celle que le K20 (en collaboration avec le Musée Munch d’Oslo) consacre à l’artiste norvégien Edvard Munch (1863-1944), dans le cadre du programme de promotion de la culture norvégienne (la Norvège était également invitée d’honneur au salon du livre de Francfort).

L’artiste scandinave Edvard Munch est considéré comme le précurseur de l’expressionnisme, mouvement qui apparait officiellement en 1905 (avec la création du groupe d’artIst es Die Brücke), un courant artistique qui tend à déformer la réalité pour créer une émotion, un mouvement en réaction contre l’académisme et la société bien pensante.
Car on considère surtout que  l’expressionnisme puise ses racines dans l’oeuvre de Munch, notamment dans son célèbre tableau, mondialement connu, «Le cri», réalisé en 1893, symbolisant un cri de révolte d’un artiste contre la société bourgeoise et puritaine norvégienne.

image.png

Inutile de chercher «Le cri» et les toiles empreintes de l’angoisse existentielle du peintre dans l’exposition du K20, vous ne les trouverez pas.

En revanche vous pourrez admirer 140 exceptionnelles peintures, sculptures et gravures de Munch, la plupart souvent peu connues du grand public, sélectionnées par l’auteur norvégien en vogue, Karl Ove Knausgård.

Vous découvrirez une autre facette de l’oeuvre du peintre norvégien, une oeuvre révélant une nature très présente, de nombreux paysages de neige (propres aux pays scandinaves) et de forêt (dont celle de Thuringe). Munch explore les thèmes du travail de la terre, du verger, du jardin, de la lumière, du soleil, mais aussi de la maladie et de la mort avec une salle intitulée «Chaos et pouvoir» traitant des forces émotionnelles et psychiques de sa peinture.

Munch est aussi un portraitiste. Il a réalisé de nombreux portraits de taille réelle ainsi que des autoportraits, auxquels une salle est consacrée.

IMG_7606

Son coup de pinceau est unique, quelques traits stylisés et lignes ondulées sur une toile au fond laissé apparent et on distingue déjà des formes et des mouvements. Le peintre utilise des couleurs chaudes et intenses, souvent éloignées de la couleur originale du modèle, joue sur les contrastes entre tons chauds et froids, le tout pour intensifier une émotion. Les traits des visages sont à peine esquissés, les contours comme brouillés (exception faite des  toiles dédiées aux portraits officiels), laissant l’expression à la charge de l’imagination du visiteur.

Old Man with Naked Woman on his Lap
Foto: © Kunstsammlung NRW

Bref, une exposition unique et magnifique, que je vous recommande !

Photo couverture : © Kunstsammlung NRW

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.