Düsseldorf, quelques symboles incontournables !

Des symboles de Düsseldorf, il en existe beaucoup, hérités d’une légende, de l’histoire et de l’architecture de la ville, de ses artistes ou tout simplement créés de toutes pièces. Je vous propose une liste des principaux. Leur point commun : ils sont incontournables !

Le Blason de Düsseldorf

Vous le voyez partout, vous n’y faites plus attention mais vous le reconnaîtriez entre tous si on vous présentait une sélection… vous visualisez sans doute déjà les couleurs : bleu et blanc sur argent (ou blanc).
À l’origine, les armes de Düsseldorf étaient représentées uniquement par une ancre, symbole de la relation étroite de la ville et de ses habitants à la navigation sur le Rhin. Puis à la fin du 17ème siècle apparut un lion, l’animal héraldique des ducs de Berg. Après de nombreuses modifications au 19ème et 20ème siècle, le blason prit sa forme définitive en 1938 avec la version de l’artiste Otto Hupp.

img_8936
On trouve quelques adaptions amusantes du blason comme celle du carnaval.

img_8939

Vous constaterez en ville qu’un autre drapeau est omniprésent, celui du Land NRW, de couleur rouge et verte, orné d’un fleuve (le Rhin-Rheinland), d’un cheval (la Westphalie) et d’une rose (le Land Lippe). Plus d’infos sur l’histoire du NRW ici.

img_8938

 

Les Radschläger

Les Radschläger sont le symbole préféré et la plus vieille tradition de la ville de Düsseldorf.
Cette tradition date de l’époque où Düsseldorf acquit son statut de ville au lendemain de la bataille de Worringer en 1288. Ce jour-là, les enfants manifestèrent leur joie en faisant la roue dans les rues de Düsseldorf !
Plus tard, la tradition a perduré. Les enfants faisaient la roue sur la Kö et criaient « gebt uns eene Penning« pour obtenir un pfennig.

img_9674
©Stadtarchiv Düsseldorf

Presque chaque année et depuis 1937, le traditionnel « Radschlägerturnier » (tournoi de roues) est organisé sur le Rheinwerft. Environ 900 enfants de différentes écoles de Düsseldorf rivalisent pour gagner la compétition. La rapidité et le style (sur une longueur de 15-20 mètres) sont les deux critères pris en compte pour déterminer les gagnants.

img_2989

On rencontre des Radschläger un peu partout dans la ville, en premier lieu sur les plaques d’égouts et sur la Burgplatz où trône, depuis 1954, le Radschlägerbrunnen (fontaine des tourneurs de roue), œuvre d’Alfred Zschorsch.

Pour en savoir plus sur l’origine des Radschläger et admirer des photos prises aux quatre coins de la ville, consultez l’article complet d’Isabelle sur son blog « Isa on the road«  ici.

Der Rheinturm, la tour de télévision

Qui vient à Düsseldorf n’échappe pas à la tour de télévision. Elle est un peu à Düsseldorf ce qu’est la Tour Eiffel à Paris. On la voit des quatre coins de la ville, son symbole est partout : sur les logos, enseignes, affiches, objets dédiés aux touristes…

Qui n’a pas sa photo de tour de télévision au coucher du soleil avec le Medienhafen ou le Rheinkniebrücke en toile de fond ?

Pourtant la Tour de télévision est plutôt récente. Sa construction dure presque 3 ans entre janvier 1979 et décembre 1981 et elle mesure 240m. Vous pouvez monter en haut (à 166m), de préférence les jours de grand beau temps, et admirer la vue. Un restaurant est installé au sommet (170m) et le mat de la tour sert d’horloge grâce aux lumières incrustées. Elle fut l’attraction au moment de la commémoration des 70 ans du Land NRW grâce aux lasers installés au sommet.

img_1761

Les Säulenheiligen

Vous avez sans doute remarqué ces personnages installés sur certaines colonnes publicitaires de la ville de Düsseldorf. On les appelle Säulenheiligen car ils sont placés au sommet de ces colonnes tels des stylites. Le premier a été créé en 2001 et ils sont l’œuvre de l’artiste Christoph Pöggeler.

Atelier de Christoph Pöggeler, visité avec Düsseldorf accueil

Ces sculptures sont en polyester, peintes de différentes couleurs et représentent des gens du quotidien de Düsseldorf : un couple, une mère et sa fille, un père et son fils, une mariée, un photographe, un homme d’affaires…

… Et tout dernièrement un dixième personnage, une lectrice, a rejoint la série. L’inauguration de ce personnage a eu lieu en mai 2016 à Grafental.

On peut acheter ces personnages en petit format (environ 370€ l’unité) dans des galeries de Düsseldorf ou rendre visite à l’artiste qui vous les vendra en direct à prix négocié et vous les dédicacera.

img_9707
D’autres photos et détails sur le blog d’Isabelle « Isa on the road »  ici.

Les Flossis

Les Flossis sont les sculptures en résine synthétiques de couleur vive, aux pieds et mains palmées, qui grimpent sur la façade du Roggendorf-Haus, surnommé Flossi-Haus, au cœur du Medienhafen.
Ils sont au nombre de 29, de couleurs différentes et ont été installés en 1999.
Ils sont l’œuvre de l’artiste Rosalie qui les a créés en 1998 pour l’exposition « Kunst und Kunststoff » du NRW Forum. Un an plus tard, ils partaient à l’assaut de la façade du Roggendorf-Haus !

img_9706
On peut acheter les Flossis en petit format (20x42cm), au prix d’environ 400€ l’unité, chaque exemplaire étant numéroté.

Le Neuer Zollhof

Le Neuer Zollhof est un ensemble de trois bâtiments à l’architecture très originale. Conçus par l’architecte Frank Gehry, il ont été inaugurés en 1998.
Chaque tour possède une forme différente (arrondie, en forme de vague ou cubique) et une façade composée d’un revêtement différent (plâtre blanc, métal ou briques rouges). L’asymétrie prédomine donnant à l’ensemble une impression de sculpture géante.

img_9717

F95

Vous connaissez forcément ce logo, celui du club de football de Düsseldorf créé en 1895. F95 correspond à la contraction de « Düsseldorf Turn- & Sportverein Fortuna 1895 e.v. gegründet ».

 

Le logo de la ville

Le logo de la ville apparaît sur tous les documents marketing et touristiques de la ville. A la lettre D, première lettre de Düsseldorf, est accolé un : formant un smiley affichant un large sourire, censé symboliser le dynamisme et la joie de vivre de la ville.
Ce nouveau logo a été conçu en 2012 par l’agence BBDO Proximity et, malgré le coût de sa conception et réalisation (150 000€), il n’aurait pas pu être protégé (car il s’agit d’une lettre, qui en l’occurrence aurait déjà été utilisée par Dubrovnik ou le Danemark).

http://www.duesseldorf.de

De par son style, sa couleur et l’identité qu’il symbolise, le logo gagne en modernité par rapport au logo officiel, beaucoup plus austère, utilisé pour les documents administratifs , où figurent Rhin et blason.

img_9715
http://www.dusseldorf.de

Bref, on pourrait encore trouver bien d’autres symboles, plus ou moins présents, sans oublier les spécialités, qui feront l’objet d’un autre article !

Et si vous pensez à d’autres symboles n’hésitez pas à commenter !

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. FMOC dit :

    Merci pour ce tour d’horizon des symboles de la ville! Je rajouterais à coté du F95 le DEG, l’équipe de Hockey!

    Aimé par 1 personne

  2. jerome Bourdaire dit :

    Super article ! Merci. Un autre symbole de la ville est la silhouette de ses ponts sur le Rhin. JEBinDUS

    Aimé par 1 personne

    1. Nathalie dit :

      Exact, ça me donne des idées !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s