Düsseldorf, bilan du carnaval 2018 !

Et voilà, le mercredi des cendres est arrivé, der Düsseldorf Karneval 2018 ist jetzt vorbei, le carnaval de Düsseldorf est terminé. Il faudra patienter jusqu’au 11 novembre 11h11 pour qu’une nouvelle saison carnalesque soit lancée.

Peut-être vous vous remettez vous doucement de vos excès… ou alors, vous respirez enfin, plus de tapages, de rues encombrées de papiers, de bouteilles, de canettes, d’urine et j’en passe…

Du coté des interventions, le bilan est plutôt négatif : le nombre d’interventions est passé de 1959 à 2002 en 2018, 230 personnes ont terminé à l’hopital, dont Hoppeditz en personne et un jeune de 19 ans tombé de 4 mètres de haut dans la Düssel. Le nombre de jeunes de moins de 16 ans interpellés en possession d’alcool est beaucoup plus important qu’en 2017… c’est peut-être la raison pour laquelle le nombre de jeunes fortement alcoolisés pris en charge par les secours a diminué de moitié (61 personnes vs 119 en 2017).

Question sécurité, la ville a déployé un dispositif équivalent à celui de l’an passé : plus de 1.000 policiers en uniforme sillonnaient le trajet du défilé de Rosenmontag, le centre ville était interdit à la circulation, les contenants en verre étaient proscrits dans la Altstadt et d’énormes engins et containers étaient disposés en travers de toutes les routes.

Mais le carnaval 2018 ce fut également des rires, de la bonne humeur, du rythme, de la couleur, du soleil et un véritable défilé de déguisements.

Le bilan du Rosenmontagszug 2018 fait état de 650.000 visiteurs (selon une estimation du Comitee Düsseldorfer Carneval), 126 chars de toutes tailles (le plus long défilé de Düsseldorf), 8500 participants et 120 tonnes de bonbons et petits cadeaux volants !

Deux chars se sont détachés du lot : le char de la communauté juive de Düsseldorf, pour la première fois dans l’histoire de la ville et le char des Toten Hosen. Le célèbre groupe punk rock de Düsseldorf a fait sensation en réservant la surprise à ses fans et en reprenant une grande partie de son répertoire ! (cliquez sur les photos pour les agrandir)

Les chars du roi de la satire, Jacques Tilly, sont toujours très attendus en raison de leur message hautement politique,  jouant volontairement sur la provocation. Mais l’artiste a préféré, cette année, se recentrer sur des thèmes de politique intérieure comme la déconfiture de Robert Schulz, la transformation d’Angela Merkel en veuve noire, la fuite en avant du FDP, le scandale Volkwagen… Seul Trump n’a pas échappé à la caricature ! (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

Et voici quelques images du carnaval 2018 (patience, les photos des diaporamas prennent quelques minutes à charger) :

  • Altweiber

Les femmes à l’assaut de la Marie 

 

  • Tulpensonntag auf der Kö

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

  • Rosenmontag

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s