Covid 19, quelles mesures si vous arrivez en NRW en provenance d’un pays ou d’une région à risque ?

⚠️ mise à jour le 21 mai :

Le RKI change le statut de la FRANCE qui passera de Hochinzidenzgebiet à simple RISIKOGEBIET à partir de dimanche 23 MAI minuit : plus besoin de faire de quarantaine 5 ou 10 jours, un Schnelltest de moins de 48h suffit pour entrer en Allemagne (peut être fait aussi dans les 24h suivant l’arrivée en Allemagne).
Par ailleurs La GRANDE-BRETAGNE passe de Risikogebiet à VIRUSVARIANTENGEBIET en raison de présence de cas de variant indien sur son sol. Voir règles par Gebiet sur la mise à jour 24 janvier (ci-dessous) et le classement des pays ici.

⚠️ mise à jour le 12 mai :

Quarantaine en NRW : Les personnes en provenance d’un Hochinzidenzgebiet (comme la France et les Pays-Bas), où elles auront passé plus de 48 heures et qui reviennent en NRW devront dorénavant obligatoirement faire une quarantaine de 5 jours avant que celle-ci puisse être levée grâce à un test négatif (sinon 10 jours). Nouvelle mesure valable à partir du 13 mai 00h01 pour être en accord avec la réglementation fédérale. L’ordonnance faisant état de l’exception régionale en NRW à été abrogée, c’est la loi fédérale qui prime désormais avec quarantaine obligatoire ! Sont exemptées de quarantaine les personnes ayant été entièrement vaccinés et les personnes guéries du Covid.

Les règles concernant les VirusVariantengzbiete ne changent pas (voir actualisation du 24 janvier).

⚠️ mise à jour le 3 mai :

Les règles ne changent pas si ce n’est qu’en rentrant d’un Hochinzidenzgebiet (comme la France) les règles sont maintenant les mêmes que pour les Risikogebiete :  vous pourrez faire votre test antigène, permettant d’éviter la quarantaine (seulement en NRW) non seulement dans les 48h avant votre arrivée en NRW mais également dans les 24h qui suivent votre arrivée.

Par ailleurs les personnes qui ont reçu leur deuxième dose de vaccin depuis au moins 15 jours et les personnes qui ont été infectées et maintenant guéries et en mesure de présenter un test PCR positif datant d’au moins 28 jours et de moins de 6 mois, sont exemptées de quarantaine ou de tests à présenter au retour d’un Risikogebiet.

⚠️ mise à jour le 26 mars :

La France est classée par l’Allemagne en catégorie « Hochinzidenzgebiet » (zone à haut risque). Voir les conséquences dans la mise à jour du 24 janvier.

⚠️ mise à jour le 25 mars :

À partir du 28 mars et jusqu’au 12 mai, tout voyageur arrivant en Allemagne par avion (d’une zone à risque ou non) devra disposer d’un test négatif (PCR ou antigène) réalisé 48h avant le décollage de l’étranger (le test ne peut plus être fait à l’arrivée et les frais de test sont à la charge des voyageurs. ⚠️ attention : certaines compagnies exigent uniquement un test PCR. Il est recommandé de se renseigner auprès de sa compagnie aérienne.

⚠️ Mise à jour le 24 janvier / classement des régions à risque en 4 catégories : 

  • VIRUSVARIANTEN-GEBIETE : régions où la part des variants du Covid est élevée (la Moselle en France en fait partie depuis le 2 mars) -> Test PCR ou antigène négatif à montrer à l’arrivée en Allemagne (à faire obligatoirement max 48h avant) + quarantaine de 14 jours obligatoire + digitale Einreiseanmeldung. Valable pour tous les Länder même le NRW.

  • HOCHINZIDENZGEBIETE : Test PCR ou antigène négatif à montrer à l’arrivée en Allemagne (à faire obligatoirement max 48h avant) + digitale Einreiseanmeldung + quarantaine de 10 jours obligatoire avec possibilité de test au bout de 5 jours pour lever la quarantaine… SAUF EN NRW -> Pas de quarantaine si présentation du test négatif réalisé moins de 48h avant l’arrivée. pas de possibilité de faire un test dans les 48h suivant l’arrivée en Allemagne. (Attention exception NRW modifiée le 12 mai – voir plus haut)

  • RISIKOGEBIETE :Test PCR ou antigène obligatoire à montrer à l’arrivée en Allemagne ou dans les 24h qui suivent l’arrivée + digitale Einreiseanmeldung + quarantaine de 10 jours obligatoire avec possibilité de test au bout de 5 jours pour lever la quarantaine… SAUF EN NRW -> Pas de quarantaine si présentation du test négatif. Possibilité aussi de faire un test dans les 24h suivant l’arrivée en Allemagne (quarantaine jusqu’à l’obtention de ces résultats). (Attention exception NRW modifiée le 12 mai – voir plus haut)
  • GEBIETE OHNE RISIKO MEHR : entrée libre en Allemagne… sauf si vous arriverez par avion en Allemagne (à partir du  30 mars) —> test PCR et antigène négatif à présenter avant de monter dans l’avion.
  • Consulter la liste des Risikogebiete ici
  • Les enfants de moins de 6 ans sont exemptés de tests (à faire confirmer avec les compagnies aériennes pour les vols)

⚠️ Mise à jour le 9 janvier :

Toutes les régions de France sont considérées comme à risque depuis le 9 janvier. 
Depuis le 5 janvier les conditions d’entrée en NRW si vous venez d’une région à risque ont été modifiées pour être plus en accord avec le règlement fédéral tout en tenant compte de la décision du tribunal administratif de Münster : désormais toute personne entrant en NRW depuis une région à risque pourra choisir entre présenter un test réalisé moins de 48h avant l’arrivée ou dès l’arrivée (dans les 24h) OU faire une quarantaine de 10 jours. Les tests ne sont plus gratuits, y compris pour les résidents allemands.

⚠️ Dernière minute / 23 décembre 2020 :

A partir du 28 décembre, toute personne entrant un NRW en provenance d’un pays à risque (hors Grande-Bretagne, Afrique du Sud dont les conditions sont plus sévères), devra présenter un test de moins de 24h, réalisé dans le pays d’origine ou directement à l’arrivée. Les tests rapides sont acceptés. En cas de test PCR la quarantaine est obligatoire jusqu’à l’obtention du résultat.

Contrairement aux mesures imposées pour les personnes arrivant de Grande-Bretagne et d’Afrique du Sud, aucune quarantaine de 5 jours obligatoire avant test n’est exigée pour les personnes en provenance d’une autre zone à risque.

En revanche l’obligation d’enregistrement numérique sur http://www.einreiseanmeldung.de reste toujours valable pour tous, y compris avant le 28 décembre.

Toutes les infos sont sur le site du Land NRW (rubrique Einreisebestimmungen)

⚠️ Depuis le 20 novembre 2020 l’ordonnance sur  l’obligation de quarantaine a été cassée par la cour administrative de Münster. Toute personne entrant en NRW en provenance d’une zone à risque est désormais exempté de quarantaine mais doit remplir la déclaration en ligne. Une nouvelle ordonnance sera bientôt publiée.

⚠️ATTENTION modification des règles de quarantaine en Allemagne et NRW à partir du 9 novembre (mise à jour le 8 novembre 2020 en rouge dans le texte)

Le 24 août prenait la décision de considérer comme Risikogebiet (région à risque) des régions de France en raison du nombre élevé de cas d’infection au Covid dans ces régions (plus de 50 cas constatés pour 100.00 habitants sur les 7 derniers jours). Depuis mi-octobre, ce sont TOUTES les régions de France qui sont classées zone à risque. 

Que l’on conteste ou non la décision de définir les Risikogebiete en France par région plutôt que par département, la règle est cependant de respecter scrupuleusement les mesures sanitaires définies par l’Allemagne… et quand on parle de règle en Allemagne, c’est du sérieux !

2D287D81-7B5A-462D-8AD7-E055559BF64E

Quelles sont les nouvelles régions à risque (françaises) concernées ?

Désormais toutes les régions françaises sont actuellement considérées comme régions à risque :

  • l’Ile de France (depuis le 24 août)
  • la  région Provence-Alpes-Côte d’Azur (depuis le 24 août)
  • la Nouvelle Aquitaine (depuis le 9 septembre)
  • l’Auvergne-Rhône-Alpes (depuis le 9 septembre)
  • l’Occitanie (depuis le 9 septembre)
  • les Hauts de France (depuis le 16 septembre)
  • la Bretagne (depuis le 23 septembre)
  • la Normandie (depuis le 23 septembre)
  • la Centre-Val de Loire (depuis le 23 septembre)
  • les Pays de la Loire (depuis le 30 septembre)
  • La Bourgogne Franche-Comté (depuis le 30 septembre)
  • La region Grand-Est (à partir du 17 octobre)
  • la Corse (à partir du 17 octobre)

(consulter la liste des zones à risque ici)

Qui est considéré comme venant d’un pays à risque ?

L’Allemagne considère comme venant d’un pays à risque toute personne, quelle que soit sa nationalité ou son lieu de résidence habituel, ayant séjourné ou étant resté quelques heures au cours des 14 derniers jours (10 derniers jours) dans le pays à risque. Cela signifie que le TRANSIT dans le pays à risque est soumis aux mêmes conditions que le séjour (en savoir plus sur le transit ici – paragraphe 4bis).

Arriver en Allemagne en provenance d’un pays à risque signifie que vous devez vous soumettre aux mesures sanitaires allemandes. Les personnes venant d’un pays à risque et ne faisant que transiter par l’Allemagne ne sont pas concernées par ces mesures.

Que se passe-t-il quand vous arrivez en Allemagne en provenance d’une zone à risque et quelles sont les mesures à respecter ?

Si vous arrivez en Allemagne en train, bus, avion ou bateau vous devrez obligatoirement remplir une fiche de débarquement (formulaire qui vous sera fourni avant votre arrivée (formulaire en français ici). Pour Düsseldorf vous pouvez remplir et envoyer votre formulaire directement en ligne ici)

Cette fiche vaut pour déclaration d’entrée sur le territoire aux autorités sanitaires et implique le respect des mesures détaillées ci-dessous. Attention désormais vous êtes fiché…

Si vous entrez sur le territoire allemand par la route, vous espérez peut-être passer en Allemagne incognito et pouvoir faire l’impasse sur la quarantaine ? Au delà de la responsabilité que chacun doit prendre pour éviter de propager le virus, sachez que votre trajet peut facilement être retracé en cas d’infection et une amende salée, pouvant aller jusqu’à 25.000€, vous pend au nez ainsi que 2 ans d’emprisonnement si fausse déclaration. Oui nos amis allemands ne rigolent pas avec le Covid !

Car l’absence de contrôle sur la route ne vous dispense pas de vous déclarer aux autorités sanitaires du Land dans lequel vous vous rendez (contact en NRW ici / gesundheitsschutz@duesseldorf.de, formulaire à remplir directement en ligne pour ceux qui arrivent à Düsseldorf ici).

A partir du 9 novembre plus de fiches, vous devez vous enregistrer en ligne avant votre arrivée en Allemagne ici : www.einreiseanmeldung.de

Une fois arrivé sur votre lieu de résidence / séjour et après avoir fait votre déclaration en bonne et due forme, c’est parti pour une petite auto-quarantaine. Donc pas de virée ni vu ni connu au supermarché pour faire le plein, on s’arrange avec le voisinage ou le copinage !

Si vous disposez d’un test PCR négatif fait à l’étranger depuis moins de 48 heures, vous devez le faire parvenir par mail aux autorités sanitaires du Land qui validera (ou non) votre précieux sésame (contact en NRW ici). Si vous voulez mettre plus de chance de votre côté et ne pas faire les frais d’un fonctionnaire en manque de zèle, il est préférable de présenter les résultats en anglais. Ce paragraphe n’est plus valable à partir du 9 novembre puisqu’il faut rester désormais 5 jours en quarantaine avant de pouvoir faire un test (voir exceptions dernier paragraphe).

Si vous n’avez pas fait de test PCR vous pouvez sortir de votre quarantaine pour vous rendre directement (et sans passer par la case supermarché) au centre de test ou chez le médecin. (à partir du 5ème jour suivant votre arrivée).

Pour savoir où faire un test PCR, une Hotline (116 117 en Allemagne et 0211 89-96090 à Düsseldorf) est à votre disposition et vous pourrez poser vos questions en allemand ou anglais.

Pour réaliser votre test PCR vous aurez le choix entre consulter un médecin généraliste (liste des généralistes agréés pour réaliser le test à Düsseldorf ici), vous rendre dans un centre sur rendez-vous (obtenu via la Hotline) ou un centre sans rendez-vous (avec le risque de faire la queue). Le centre sans rendez-vous à proximité de la gare de Düsseldorf (testé pour vous, Karlstraße / Friedrich-Ebert-Straße) est ouvert tous les jours de 7h à 21h et délivre en temps normal les résultats en 24h (contre 2-3 jours pour les autres centres).

Une fois le petit coton tige frotté au fond de la gorge, prenez votre mal en patience (en auto-quarantaine, un bon livre à la main) jusqu’à l’obtention des résultats qui arriveront par mail ou via une application.

Si le test est NÉGATIF, enfin libre, à vous la belle vie !

Si le test est POSITIF, vous avez l’obligation de déclarer le résultat aux autorités sanitaires (parallèlement au laboratoire qui le fera également) et de suivre leurs instructions.

Si le test indiqué que l’écouvillon n’a pas été assez chargé en salive et qu’il est impossible de déterminer un résultat, il vous faut retourner au centre de test.

La belle vie certes mais attention un test PCR négatif ne signifie pas pour autant que vous ne serez pas porteur du virus 5 jours plus tard. Il est recommandé de surveiller les symptômes qui pourraient apparaître dans les 14 jours (10 jours) suivant son arrivée…  et de continuer, bien sûr, encore et toujours, à appliquer les gestes barrières (distanciation, port du masque…)

Que se pourrait-il se passer à partir du mois d’octobre (qu’est-ce qui change à partir du 9 novembre) ?

Angela Merkel avait annoncé qu’à  partir du 1er octobre 2020 les personnes arrivant d’un pays à risque devraient rester en quarantaine au minimum 5 jours avant de pouvoir faire le test PCR. Mais aucune annonce dans ce sens n’a été encore faite.

A partir du 9 novembre, de nouvelles mesures de quarantaine pour les personnes arrivant d’une zone à risque seront à appliquer en NRW (texte de l’ambassade de France à Berlin) : 

  • Est considéré comme un séjour préalable dans une zone à risque tout séjour dans ladite zone ayant eu lieu à n’importe quel moment au cours des 10 jours précédant l’entrée sur le territoire.
  • Les personnes concernées doivent, à leur destination, s’isoler à domicile en observant une quarantaine d’une durée de 10 jours.
  • Les personnes touchées peuvent être dispensées de l’obligation d’observer une quarantaine à domicile en cas d’obtention d’un résultat de test négatif au plus tôt 5 jours après leur entrée sur le territoire, à condition toutefois qu’elles ne relèvent pas d’une disposition d’exception (voir exceptions dernier paragraphe).
  • Ces règles seront transposées par les Länder dans leurs législations respectives. Il est donc recommandé aux voyageurs de toujours s’informer auprès du Land dans lequel ils souhaitent se rendre (règle appliquée en NRW).

En savoir plus sur le site du Land NRW ou sur le site de l’ambassade de France à Berlin

Qui peut faire le test ? Le test est-il gratuit ?

Toute personne arrivant d’une région à risque à la possibilité de faire un test PCR.

Ce test coûte, en temps normal, 75€ (du moins dans le centre à proximité de la gare). Mais si vous revenez d’une zone à risque (à partir du 16 septembre cette règle ne concerne QUE les zones à risque et non plus tous les pays), vous pouvez faire le test GRATUITEMENT (test dorénavant payant pour tous). Seules conditions : vous devez résider (et être assuré) en Allemagne et  le test doit être fait dans un délai de 72 heures (7 jours et à partir du 5ème jour suivant votre arrivée) après votre arrivée et vous devez apporter une preuve de votre présence au cours des dernières 72 heures (7 jours) dans le dit-pays à risque (billet de train ou d’avion  nominatif, facture, relevé de banque avec date et nom, que vous pouvez présenter sur votre téléphone). Les résidents allemands devront présenter également leur carte de santé.

Passées ces 72 heures (7 jours), vous pourrez toujours faire le test mais le compteur aura tourné et vous devrez passer à la caisse… Pech pour les retardataires !

Quelles sont les exceptions ?

Il existe des exceptions à l’obligation de quarantaine et de test. Sont exemptés :

  • Les personnes qui transitent par l’Allemagne pour rejoindre un autre pays (à condition de ne pas s’arrêter en particulier pour y passer la nuit)
  • Les personnes qui entrent en Allemagne pour y travailler pendant au moins 3 semaines (travailleurs saisonniers, ouvriers sur les chantiers…). Dès leur arrivée  l’employeur doit déclarer ces personnes aux autorités sanitaires et s’assurer qu’au cours des 14 premiers jours (10 premiers jours) elles évitent tout contact avec l’extérieur et le reste du groupe de travail sur le lieu d’hébergement et de travail.
  • Les personnes qui travaillent dans le transport transfrontalier de personnes, de biens et de marchandises.
  • Les personnes qui entrent en Allemagne pour exercer des fonctions diplomatiques ou consulaires ou pour s’occuper de questions professionnelles obligatoires ou pour passer ou préparer des examens relatifs à une formation ou à des études.
    Les personnes qui séjournent en Allemagne pour une garde partagée ou un droit de visite, pour rendre visite à un partenaire ne vivant pas sous le même toit ou à un  parent au premier et au deuxième degré, pour traitement médical urgent, pour assistance ou soins aux personnes ayant besoin de protection ou d’aide, pour soins aux enfants, funérailles et crémations, participation à des mariages civils ou religieux.
    Toutes ces personnes sont exemptées de l’obligation de quarantaine à condition que le séjour ne dépasse pas 72 heures.
  • Les  membres d’un organe représentatif de l’Union européenne, du gouvernement fédéral, des Länder ou des collectivités locales, les membres du Bundesrat,
    les membres des forces armées et des forces de l’ordre qui reviennent d’un déploiement ou d’obligations équivalentes à l’étranger.
  • Les personnes qui ont séjourné dans une zone à risque pour des raisons professionnelles obligatoires, notamment dans le cadre de leur travail en tant qu’employés de compagnies de transport aérien, maritime, ferroviaire ou routier (autocar) ou en tant que membres d’équipage d’un avion, d’un navire, d’un train ou d’un autocar.
  • Les personnes venant de France (pour la Sarre), du Luxembourg, des Pays-Bas et de la Belgique (pour le NRW) qui entrent dans le Land frontalier et y passe moins de 24h

Sont exceptés de quarantaine mais doivent faire un test à leur retour

  • Les membres des forces armées et de police qui reviennent d’un déploiement ou d’obligations équivalentes à l’étranger 
  • les personnes qui ont séjourné dans une zone à risque pour des raisons professionnelles indispensables .

Toutes ces exceptions ne sont valables que si et seulement s’il n’y a pas de symptômes indiquant une infection au  COVID-19. Si des symptômes apparaissent dans les 14 jours (10 jours)  suivant l’entrée, les autorités sanitaires doivent être immédiatement informées pour la procédure à suivre !
Source Düsseldorf.de (Ausnahme)

Pour en savoir plus, la FAQ est régulièrement actualisée par le ministère allemand de la santé. Elle est disponible en français sur le site de l’ambassade de France en Allemagne ici.

(Article publié le 11 septembre et actualisé pour la dernière fois le 8 novembre 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.