Le Flair, pour «dîner comme Dieu en France» !

(Enthält unbeauftragte, unbezahlte Werbung)

Un petit dîner entre amis improvisé et nous voici débarquant au restaurant Le Flair, conseillés par quelques couples d’amis fin connaisseurs.

Le Flair porte le nom du quartier d’habitation un peu aseptisé au cœur duquel il se trouve et qui nous rend de prime abord peu enthousiastes tout comme la moyenne d’âge de la clientèle et l’ambiance un peu guindée quand nous passons la porte.

Mais l’acquisition récente d’une étoile Michelin nous donne l’assurance, à priori, de ne pas décevoir nos papilles.

L’accueil est très chaleureux et l’aménagement intérieur plutôt classique mais cosy, ambiance bistro chic : banquettes rouges, tables en bois sombre, suspensions modernes… quelques photos de personnalités françaises des années 50 aux murs donnent le ton et une idée de l’inspiration «cuisine française» à suivre. Pourtant le jeune chef, Dany Cerf, dans la fleur de l’âge (30 ans), n’est pas français mais originaire de Suisse (romande). Il a fait ses classes chez Jean-Claude Bourgueil (Im Schiffchen) et depuis sa formation,  le chef a pris du gallon avec une consécration nommée Michelin.

fullsizeoutput_1a60

En cas de météo clémente, la terrasse est particulièrement accueillante et plutôt calme (en retrait par rapport à la Marc Chagall Straße.

IMG_8829

Une fois installés et après un apéritif bien mérité, nous décidons d’opter pour le menu 5 plats afin de découvrir un large éventail des créations de la maison.

fullsizeoutput_1a63

De la mise en bouche aux mignardises, chaque plat en format petite portion est une belle surprise : farandole de saveurs, mixtures originales, mariages harmonieux, sauces et  émulsions goûteuses… un festival de saveurs digne de mettre nos papilles en éveil ! Et une mention spéciale au gaspacho tomates et fraises et son sorbet de basilique, au tartare de veau et huitre, sauce ravigote, accompagnée d’une asperge et de noisettes et au dessert au chocolat caramel posé sur un croustillant de cacahuètes.

Quand au vin, nous nous sommes laissés surprendre par le choix et l’enthousiasme de la sommelière, au charmant petit accent… la «dame» est japonaise !

fullsizeoutput_1a6b

Le service est très professionnel et rodé : le temps entre chaque plats semble minuté et le personnel est toujours prévenant.

Bref, une très belle expérience, que je vous recommande.

Le Flair
Marc Chagall Straße 108, Düsseldorf
Site officiel

fullsizeoutput_1a7b

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.