L’Allemagne par les livres : Ces rêves qu’on piétine de Sébastien Spitzer !

Dans la série des romans sur la 2ème guerre mondiale, voici «Ces rêves qu’on piétine», un roman à la fois terrifiant et bouleversant.

Le premier roman du journaliste Sébastien Spitzer, sorti en aout 2017, évoque le destin croisé de plusieurs personnages aux dernières heures du IIIème Reich. Il sonne comme le dernier acte d’une tragédie dans laquelle évoluent deux mères, six enfants qui vont mourir, une petite fille qui va survivre, un père aimant…

D’un coté, il y a Magda Goebbels, épouse du ministre de la propagande et mère de famille modèle du régime nazi, confidente d’Hitler arrivée au sommet du pouvoir, à la fois fascinante et terrifiante, ambitieuse et fanatique. Elle se terre dans le bunker du dictateur où elle vit ses dernières heures : elle va bientôt assassiner ses six enfants avant de se suicider.

D’un autre coté, on suit le destin d’Ava, petite fille née à Auschwitz, au bloc 24.4, d’une mère soumise au bon vouloir de ses geôliers, petite fille cachée et sauvée par sa mère et qui, dans sa fuite, échappera au pire.

Le fil conducteur du roman est un mystérieux rouleau de cuir, passé de main en main et qu’Ava, seule survivante et porteuse d’espoir, finit par transporter avec elle.
Ce rouleau contient des écrits, témoins de la mémoire des camps mais aussi des lettres bouleversantes, l’appel désespéré d’un père à sa fille, en vain… Richard Friedländer, père de Magda, est mort à Buchenwald, sans jamais recevoir aucune nouvelle de sa fille.

Roman choc sur une des heures les plus sombres de l’histoire, roman que je vous conseille vivement !

SPITZER-2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.