Instagram, je t’aime moi non plus !

Une fois n’est pas coutume, voici un petit billet d’humeur sur le réseau social qui fait pas mal parler de lui en ce moment et pas toujours de manière positive : Instagram !


Ce matin alors que je vaquais inutilement sur Instagram, je suis tombée par hasard sur le post d’une créatrice qui annonçait qu’elle quittait Instagram. Alors que j’écoutais ses arguments, je me suis rendue compte que j’étais totalement en phase avec ses idées et j’aimerais vous en parler.

Pour l’instant je m’amuse encore avec Instagram mais :

  • je n’en peux plus des publicités et des tags qui apparaissent à longueur de journée sur mon fil et de tous les profils spams que je suis obligée de bloquer en continue.
  • Instagram est addictif, on y passe généralement beaucoup plus de temps que ce l’on voudrait bien y consacrer… pour quoi finalement ? Je me pose encore la question !
  • si tu n’es pas un « gros compte » », tu disparais du fil des personnes qui pourtant te suivent. Or pourquoi se donner du mal à poster si les algorithmes d’Instagram diminuent ta visibilité ?
    Mon but est d’informer, de partager des bons plans et bonnes adresses, de montrer que la vie à Düsseldorf a beaucoup d’avantages…  pas de vendre des produits, de papoter sur ma vie quotidienne et mes soucis, de me pavaner en racontant que « moi » j’ai fait ci et ça d’exceptionnel, que j’ai eu la chance d’avoir été invitée par untel et untel, ni d’avoir le maximum d’abonné(e)s ou de « likes »… je souhaite juste que mes publications puissent être vues par mes abonnés !
  • développer son compte Instagram prend beaucoup de temps, notamment la création de réels, les seules publications qui sont un peu près visibles en ce moment… certes créer une petite vidéo est divertissant, surtout au début quand on se familiarise avec le format, mais je risque de me lasser très rapidement.
  • rester à la page Instagram (dont les tendances évoluent à toute vitesse) demande une certaine curiosité, capacité d’adaptation et une grande motivation (qui commencent à me manquer) et du temps encore une fois (pour observer ce qui s’y passe).
    C’est dommage car j’adore faire des photos, mais Instagram a précisément perdu sa première fonction : le partage de photos entre passionnés de photos. Ce format a été plus ou moins relégué au placard, c’est la vidéo (en particulier le réel) et la mise en avant de soi qui reçoivent aujourd’hui tous les honneurs du réseau social… en bref tout ce qui bouge, reste rapide et éphémère… donc superficiel.
  • je vois passer de plus en plus de comptes populaires de personnes qui se filment en direct, souvent dans un but commercial, montrent leur quotidien et bavassent en posant et grimaçant, ce que je me refuserai toujours de faire… ma vie privée n’a pas de prix et je ne suis pas sur les réseaux ni montrer ma tête, ni pour me mettre en scène, ni pour vendre des produits.
    Au contraire, j’aime garder l’anonymat, rien que pour entendre de temps en temps un(e) de mes abonné(e)s qui me rencontre pour la première fois, me dire ébahi(e) « aaah mais c’est toi Nath in Düss ? C’est génial toutes les infos que tu transmets et bla, bla, bla »… je vous assure qu’une rencontre de ce type vaut 10.000 likes sur Insta !
  • Les publications Instagram sont instantanées donc éphémères (aucune recherche Google ne vous mettra en lien avec une publication Instagram). Je préfère le blog qui lui est référencé, sur lequel je propose un vrai contenu, un contenu qui reste toujours disponible et en accès rapide sans date de péremption.
    Facebook me convient bien aussi car c’est le réseau social où vous, mes abonnés, interagissez le plus et qui me permet de communiquer avec vous… j’adore !

Instagram est pour moi accessoire, j’y reste active pour l’instant car je viens de lancer la série des stories « À voir à faire » (je teste !) mais pour combien de temps encore ?

Et vous, qu’en pensez-vous ? j’attends vos commentaires avec impatience !

Et dites-moi par quel biais vous préférez me suivre :

Mes dernières publications Instagram (pour qui serait encore intéressé(e) 😉)

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je partage complètement ton point de vue. Insta peut permettre de belles rencontres mais il développe notre côté voyeuriste alors que l’on devrait au contraire travailler à le réduire.
    Je ne comprends pas ces gens qui passent leur journée à exposer leur vie privée et je suis choquée par tous ceux qui exploitent l’image de leurs enfants pour gagner en followers et faire du business.
    Bref, je préfère le blog et l’anonymat. Moi aussi, cela me fait toujours très plaisir quand tout d’un coup quelqu’un vient me dire « ah mais c’est toi avec les grenouilles ! 😉  » ou quand j’apprends que telle famille a fait une excursion à Hambourg… le week-end après que j’ai posté l’article.

    J’aime

    1. Nath in Düss dit :

      Nous sommes d’accord, ça me fait plaisir !
      Et en effet Instagram fait de nous des personnes voyeuristes contre notre gré.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.