Peter Lindbergh – Untold Stories, exposition héritage au Kunstpalast jusqu’au 1er juin 2020 !

Il a contribué à l’émergence des super-modèles dans les années 90, il révolutionné les standards de beauté et redéfini l’art de la photographie de mode avec ses portraits sans fards en noir et blanc, il a «sublimé la femme de tout âge», photographié les stars les plus connues, il a travaillé avec les plus grandes revues de mode… Peter Lindbergh, un «pionnier dans l’art de la photographie», décédé en septembre 2019 à l’âge de 74 ans, est à l’honneur au Kunstpalast de Düsseldorf.

99D4AD8B-01CF-45EF-81BA-C1E6CBE2D5CD

L’exposition du Kunstpalast, intitulée Untold Stories, à laquelle Peter Lindbergh a lui-même contribué pendant 2 ans avant de nous quitter, fait aujourd’hui figure d’exposition héritage.

Peter Lindbergh, né Peter Brodbeck en novembre 1944 en Allemagne à Leszno (aujourd’hui en Pologne) a passé sa jeunesse à Duisburg où sa famille s’est installée à la fin de la guerre. Passionné de sculpture, de Giacometti notamment, il a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin avant de s’intéresser à la photographie à l’âge de 27 ans. Il devient l’assistant du photographe Hans Lux puis se lance en tant qu’indépendant en 1973. Cinq ans plus tard, il est embauché par l’hebdomadaire allemand Stern, qui collaborait à l’époque avec des grands noms de la photographie comme Helmut Newton et Guy Bourdin. C’est quand il s’installe à Paris en 78 que sa carrière commence réellement à décoller.

Dans les années 80, le photographe bouscule les normes de la photographie de mode et crée une nouvelle forme de réalisme. Il redéfinit les canons de la beauté en photographiant des femmes de tout âge, sans fards et sans retouche, en se focalisant sur la personne, sur sa personnalité plutôt que sur la pose ou la mode. Ses photos sont souvent inspirées du cinéma allemand noir et blanc des années 20 ou de l’œuvre de réalisateurs des années 80 tels que Wim Wenders ou Jim Jarmusch ainsi que des quartiers industriels de la ville où il a passé son enfance (Duisburg).

00A61784-F4A9-4746-BD9A-333124B4A408
Untold Stories
, c’est l’intitulé de l’exposition au Kunstpalast. En effet ce ne sont pas ses clichés les plus connus qui sont présentés mais ceux qui nous conte des histoires inédites140 photos grand format qui, pour la plupart, n’ont jamais été montrées au public ou seulement commandées et publiées par des magazines tels que Vogue, Harper’s Bazaar, Interview, Rolling Stone, W Magazine ou le Wall Street Journal… ou encore des photos prises au hasard de ses rencontres.

3DDE8337-B8D6-4326-974D-4515DC739FF7

L’exposition propose également une réalisation du photographe, à mille lieues du monde glamour de la mode, des photos et une vidéo intitulées « Testament » montrant et filmant le visage d’un condamné à mort peu avant sa sentence dans une prison de Floride.

BD7B43FE-F3CD-4851-90F7-EC675871509C

L’exposition est à voir au Kunstpalast jusqu’au 1er juin 2020 !

PETER LINDBERGH, UNTOLD STORIES
Museum Kunstpalast, Ehrenhof 4-5, Düsseldorf
Site officiel

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Katrin dit :

    En effet une très belle expo! A faire impérativement, mais choisissez un moment dans la journée où il y a peu de monde. Les photos sont grandes donc il faut du recule. Bonne expo !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.