Museum Folkwang Essen, le plus beau musée du monde !

Quand, au cours de sa « carrière », un musée est qualifié «Das Schönste Museum der Welt» (le plus beau musée du monde) ce n’est pas par hasard !

Qui pourrait croire que se trouve, au coeur de la Ruhr, dans la ville d’Essen, un musée capable de rivaliser avec les plus grands musées d’Allemagne voire d’Europe ?

Certes, nous ne parlons pas du Musée d’Orsay, ni du Tate Modern ni du MoMA mais le musée d’art d’Essen s’est construit une réputation grâce aux acquisitions de son fondateur, Karl Ernst Osthaus (1874-1921), faisant du Museum Folkwang un musée exemplaire.

Pour la petite histoire…

L’histoire du Museum Folkwang (qui tire son nom de la mythologie nordique) commence en 1902 quand l’industriel Karl Ernst Osthaus, l’un des plus grands collectionneurs d’art contemporain et d’art primitif de sa génération, décide de créer un petit oasis de culture dans une région fortement marquée par l’industrie lourde (la Ruhr).

image.png

Il fonde alors le premier Museum Folkwang à Hagen, dans la villa Hohenhof.  A sa mort en 1921 et selon ses vœux, sa collection est léguée à la ville d’Essen où un nouveau musée ouvre ses portes en 1929.

La collection d’art contemporain du musée est alors l’une des plus importantes en Europe et côtoie des oeuvres exceptionnelles d’art primitif. Le Folkwang est le premier musée au monde à détenir des toiles majeures d’artistes impressionnistes, post-impressionnistes, expressionistes comme Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Matisse, Derain, Picasso, Braque, Kirchner, Nolde, Kandinsky, Klee…, lui valant ainsi, en 1932, par le co-fondateur du MoMA, Paul J. Sachs, le titre de « plus beau musée du monde ».

La collection est malheureusement démantelée par les nazis. 1400 œuvres sont saisies, détruites dans de grands autodafés ou exposées comme « art dégénéré » à Munich en 1937 et vendues à des collectionneurs privés étrangers au profit du III Reich.

En 1960, le musée est reconstruit à Essen et certaines toiles sont rachetées. A partir des années 1960 le conservateur du Folkwang, Paul Vogt, effectue un travail gigantesque pour reconstituer la collection dispersée d’Osthaus.

Le musée Folkwang aujourd’hui…

En 2010,  à l’occasion de l’année de la Ruhr, alors qu’Essen est consacrée capitale européenne de la culture RUHR.2010, le nouveau Museum Folkwang, construit autour de l’ancien bâtiment Bauhaus, est inauguré. La ville ne pouvant assumer le coût des travaux c’est la Fondation Krupp qui finance la construction à hauteur de 55 millions d’euros. Elle fait appel au renommé architecte britannique David Chipperfield (architecte du Neuss Museum à Berlin) qui gagne le pari de réaliser la construction en moins de 2 ans (on parle de « miracle d’Essen»).

IMG_3280

C’est un magnifique musée tout en transparence et en ouverture, fait de cubes d’acier et de verre aux reflets verts, de larges baies vitrées créant des puits de lumière, de vastes espaces de musée alternant avec des petits jardins zen ou salles de lecture.

 

IMG_1057

La collection du Museum Folkwang est exceptionnelle.

Elle est composée d’une partie des œuvres acquises par Osthaus, éclectique d’avant-garde puisqu’il avait acquis des Cézanne, des Gauguin, des Matisse, des van Gogh mais aussi des oeuvres de peintres issus des courants expressionnistes allemands (Die Brücke et Der Blaue Reiter). Il était personnellement ami de Franz Marc, Vassily Kandinsky, Emil Nolde, Ernst Ludwig Kirchner et il soutint leurs expositions.

image
Ernst Ludwig Kirchner Leipziger Strasse mit elektrischer Bahn, 1914 Museum Folkwang
IMG_3240
Emil Nolde, L. und I., Die Schwestern, 1936, Museum Folkwang, Dauerleihgabe der Sparkasse Essen seit 1983

En déambulant dans les salles, vous pourrez admirer les oeuvres de maîtres du romantisme allemand comme Casper David Friedrich,  les paysages ou scènes bibliques de peintres du réalisme français (Daumier, Géricault, Delacroix, Corot, Courbet…), les toiles de peintres impressionnistes (Pissarro, Sisley, Gauguin, van Gogh, Cézanne…), de post impressionnistes (Matisse, Monet, Picasso, Braque…), de peintres expressionnistes du courant Die Brücke (collection exceptionnelle de Nolde, Heckel, Kirchner, Beckmann…) et de celui du courant Blau Reiter (Marc, Léger, Kandinsky, Mondrian, Delaunay…) ainsi que des peintures de surréalistes (Miró, Dali, Max Ernst…).

image
Vincent van Gogh, Les bateaux amarrés, 1888 Museum Folkwang
IMG_3248
Paul Gauguin, Jeune fille à l’éventail, 1902 Museum Folkwang

Le musée a également acquis après la guerre des toiles et installations d’art moderne et contemporain comme celles de Lucio Fontana, Josef Albers, Mark Rothko, Jackson Pollock, Alexander Calder, Rothko, Barnett Newman, Louis et Stella… ainsi qu’une belle et vaste collection de photographies et d’affiches publicitaires.

img_3268.jpg

image

Les larges couloirs et salles mettent admirablement en valeur les nombreuses sculptures acquises par le musée. On croise les oeuvres d’Auguste Rodin mais également celles d’Aristide Maillol, Jean-Raymond Meunier, George Minne, Felix Vallotton, Lynn Chadwick…

IMG_3715

IMG_3727

Enfin, le musée compte une vaste collection d’objets d’archéologie, d’arts du monde et d’arts appliqués venant d’Europe, d’Afrique, d’Amérique centrale, d’Asie et des mers du Sud.

IMG_3729

Le musée organise aussi régulièrement de très belles expositions temporaires. Parmi les plus marquantes, on note «Monet, Gauguin, van Gogh… Inspiration Japan» en 2016, «Der Schatten der Avantgarde Rousseau und die vergessenen Meister» en 2015, «Karl Lagerfeld, Parallele Gegensätze Fotografie – Buchkunst – Mode» en 2014, «Im Farbenrausch Munch, Matisse und die Expressionisten» en 2013, «Das schönste Museum der Welt, Museum Folkwang bis 1933» en 2010.

Et parce que  la devise de l’année de la Ruhr en 2010 était «le changement par la culture, la culture pour le changement», parce que la culture doit être accessible à tous, le musée est gratuit tous les jours de l’année (seules les expositions temporaires sont payantes).

Bref, une ou plusieurs visites par an s’imposent !

Museum Folkwangh
Museumsplatz 1, Essen
Site officiel (en français)
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, Le jeudi et le vendredi jusquà 20h
Fermé le lundi

IMG_3709.jpg
Nouvelle installation de William Forsythe (City of Abstracts)
 dans le Hall d’entrée du Museum Folkwang

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.