Exposition «Der Berg ruft», l’appel de la montagne, jusqu’au 30 décembre 2018 !

Répondrez-vous à l’appel de la montagne ?

Paysages fascinants, sommets infranchissables, population locale, faune, flore, c’est toute une galerie de photos grands formats et de films, ainsi qu’une spectaculaire installation qui vous attendent dans un environnement qui s’y prête merveilleusement.
Je vous parle, bien sûr, de la nouvelle exposition «Der Berg ruft» du Gasometer d’Oberhausen, qui met une merveille de la nature à l’honneur : la montagne !

697A0F99-C3F2-4F1F-9EC2-96A0A193F28A

Le gazomètre d’Oberhausen

Ce vestige de l’ère minière et sidérurgique, «cathédrale de l’industrie lourde», était, avec ses 118 mètres de haut et 68 mètres de diamètre, le plus grand gazomètre d’Europe. Il a été érigé à la fin des années 20 pour stocker le gaz de la région. Depuis la fin de son exploitation en 1988, il est devenu, 10 ans plus tard, un centre d’exposition dédié à l’art permettant des installations grandioses et spectaculaires et des manifestations culturelles uniques.
Depuis son toit, accessible par un ascenseur panoramique en verre, on peut profiter d’une vue impressionnante sur tout l’ouest de la Ruhr.

 

L’exposition «Der Berg Ruft»

Dans les deux premières salles du gazomètre, de forme circulaire, on circule dans une demi-obscurité (pas de lumière du jour) et on admire des clichés grands formats, la plupart capturés par de grands photographes, qui mettent en lumière l’environnement à la fois fascinant, grandiose et hostile de la montagne : conditions extrêmes, alpinistes ou animaux faisant corps avec la paroi, expéditions périlleuses, mer de glace et neiges éternelles, campements au Tibet, montagnes sacrées qui tutoient le ciel, lieu d’habitation d’une grande partie de l’humanité, foyer d’une faune et flore abondante…
Quelques films de courte durée, diffusés sur des postes posés au sol, animent la visite.

A51E0A37-90CA-4A43-B8EA-3D11F82EE5AC69C942A3-B4CE-45F2-A848-A8A1BD2A0F1D

Le clou du spectacle est la dernière salle, où vous pouvez tranquillement vous asseoir sur un pouf, les yeux rivés au plafond, pour admirer la spectaculaire installation, une gigantesque maquette virtuelle inversée du mont Cervin. Un grand miroir installé au sol offre un autre point de vue de l’animation.

F647C9C1-2B68-497C-837B-99C65FFB4A4D
Die Matterhorn-Skulptur im Gasometer Oberhausen Montage: Thomas Wolf, DLR, Gasometer Oberhausen

 

Enfin vous pouvez prendre un ascenseur en verre pour atteindre le sommet du gazomètre. De là, vous pouvez vous pencher et évaluer la profondeur du bâtiment (attention sujets au vertige s’abstenir) ou vous balader sur le toit d’où vous attend une vue panoramique sur une partie de la Ruhr.

En sortant vous pouvez acheter le catalogue à un prix relativement abordable (19,95€).

D1830452-994B-4470-9A6F-72A50AC0B581

Bref, une exposition à voir et à revoir, de préférence par temps clément ou chaudement habillé… le gazomètre n’est évidemment pas chauffé !

Der Berg ruft
Jusqu’au 30 décembre 2018
Gasometer, Arenastraße 11, Oberhausen
Site officiel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.