Marcel Broodthaers – Eine Retrospektive, une exposition étonnante au K21 jusqu’au 11 juin 2017 !

C’est une exposition originale, passée auparavant par le MoMA et le Museo Reina Sofía, qui a été inaugurée le 3 mars au K21. Elle met à l’honneur un artiste hors du commun, plutôt méconnu du grand public : Marcel Broodthaers !

img_3069

Le Belge Marcel Broodthears est un amoureux des mots, il est à la fois poète, journaliste, cinéaste, photographe, critique d’art, passionné de littérature et grand admirateur de Mallarmé et Magritte.
En 1964, devant le peu de succès de ses poèmes, il décide, non sans ironie, de se lancer dans l’art sous la forme d’une parodie en exposant, à la Galerie Saint-Laurent de Bruxelles, un recueil de 50 de ses poèmes invendus emprisonnés dans du plâtre, devenant ainsi illisibles. Cette première œuvre s’intitule «Pense-Bête», comme son recueil, et s’accompagne d’un message :

« Moi aussi, je me suis demandé si je ne pouvais pas vendre quelque chose et réussir dans la vie. Cela fait un moment déjà que je ne suis bon à rien. Je suis âgé de quarante ans… L’idée enfin d’inventer quelque chose d’insincère me traversa l’esprit et je me mis aussitôt au travail ».

img_2106

Marcel Broodthaers « Pense-Bête » @ Estate Marcel Broodthaers

C’est le début pour Marcel Broodthears de plus 10 années en tant qu’artiste caustique, maître de l’absurde, créateur de l’art minimaliste à l’art conceptuel.

Il commence par assembler des objets insolites : des coquilles d’œufs sur des supports, des coquilles de moules sur du mobilier ou dans des casseroles, des briques assemblées sur une échelle, des pots en verre avec des photos et des mots, sous toutes ses formes. Il réalise aussi également des montages cinématographiques et des installations comme celle du corbeau et du renard.

img_2107
© http://www.kunstsammlung.de

En 1968, Broodthaers se proclame directeur et conservateur du «Musée d’Art Moderne, département des Aigles», un musée fictif et itinérant qui tourne en dérision les institutions artistiques et s’interroge sur les valeurs de l’art. Sont exposés des objets, des cartes postales, des projections, des caisses de transport, des copies de tableaux, des publicités, des clins d’œil (comme la pipe de Magritte)… Il se déplace de musées en galeries et c’est à chaque exposition l’occasion d’ouvrir de nouvelles sections. En 1972, il expose à la Kunsthalle de Düsseldorf mais la même année il décide de fermer son musée.

img_2109
Marcel Broodthaers « Salle blanche » @ Estate Marcel Broodthaers

L’exposition au K21 est une rétrospective. Accueillis dans une ambiance tropicale, vous admirerez les premières œuvres de l’artiste pour finalement atterrir sur une installation de type jardin d’hiver composée de palmiers et de tableaux de chameaux et d’éléphants, le tout symbolisant le désert du monde de l’art. Et puis vous entrerez dans le musée, département des aigles de Broodthaers et vous déambulerez dans les différentes sections toutes plus surprenantes les unes que les autres !

img_2110

Marcel Broodthaers, Département des ailes @ Estate Marcel Broodthaers

Bref, je vous laisse le soin découvrir l’étonnante exposition sur Marcel Broodthears !

img_3079

img_3072

Marcel Broodthears – Eine Retrospektive
Du 4 mars au 11 juin 2017
K21 Kunstsammlung
Ständehausstraße 1, Düsseldorf
Plus d’infos

img_3085

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Olamelama dit :

    Quel plaisir de voir enfin un compatriote belge au K21 😀 Je vais profiter de mon jour de congé pour y faire un tour 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s