Ernst Ludwig Kirchner, Erträumte Reisen, jusqu’au 3 mars 2019 !

(Enthält unbeauftragte, unbezahlte Werbung)

La grisaille a fini par s’installer sur le Land NRW, c’est le moment parcourir les expositions de la région et de recharger les batteries en faisant le plein de couleurs. L’exposition de la Bundeskunsthalle de Bonn consacrée à l’œuvre de l’artiste Ernst Ludwig Kirchner et intitulée «Ernst Ludwig Kirchner, Erträumte Reisen» vous embarquera dans un voyage multicolore.

kirchner_plakat-a3_0

Les expositions de la Bundeskunsthalle de Bonn sont souvent remarquables. Les 5.600m2 du Centre National d’Art et d’Expositions de la République Fédérale d’Allemagne (alias Bundeskunsthalle) offre un tel espace qu’il est possible d’organiser simultanément jusqu’à 5 expositions de taille différente. Certaines comme «Pina Bausch und das Tanztheater» en 2016, «Japans Liebe zum Impressionismus» en 2015, «Karl Lagerfeld Modemethode» en 2015 ou encore «Max Liebermann, Wegbereiter der Moderne» en 2011 ont marqué les esprits… le mien en tout cas !

IMG_2201.jpg
Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland © Nath in Düss

Aujourd’hui c’est aux voyages imaginaires d’Ernst Ludwig Kirchner que la Bundeskunsthalle se consacre avec une exposition haute en couleur et illustrant la passion du peintre pour la culture extra-européenne et l’exotisme. Cependant, contrairement à ses contemporains, Kirchner n’est jamais allé au-delà les frontières de l’Allemagne et de la Suisse, il s’est principalement inspiré des arts d’Afrique et d’Océanie au musée ethnologique de Dresde dont il arpentait inlassablement les couloirs.

Mais c’est également des paysages de montagne qui composent une part importante de son œuvre. Car Kirchner, dépressif, morphinomane et tuberculeux  est contraint, en 1917 de séjourner au sanatorium de Davos en Suisse, après avoir vécu principalement à Dresde et Berlin. Il y restera jusqu’en 1938, année de son suicide, la majeure partie de son œuvre, qualifiée d’«art dégénéré» par les nazis, ayant été vendue ou brûlée.

kirchner_0039
Ernst Ludwig Kirchner, Sertigtal im Herbst, 1925/1926, Öl auf Leinwand
© Kirchner Museum Davos

Ce qui frappe avant tout le visiteur en entrant dans l’exposition c’est une explosion de couleurs et une belle harmonie de tons vifs, propres à l’expressionnisme allemand dont Kirchner est l’un des peintres les plus connus. Il est également co-fondateur du mouvement Die Brücke au début du 20ème siècle, visant à libérer le peintre du style traditionnel académique pour trouver un nouveau mode d’expression, formant un «pont» entre passé et présent.

Kirchner nous embarque dans des mondes parfois étranges mais toujours colorés… des roses, des jaunes, des verts, des bleus, des rouges… des paysages aux visages des personnages, donnant à de nombreux tableaux une dimension fantastique et rappelant les couleurs utilisées par Gauguin ou Munch.
On note aussi chez Kirchner, comme chez de nombreux néo-impressionnistes et expressionnistes (tout comme chez les fauvistes en France) une absence de perspective et de représentation de détails.

kirchner_0042
Ernst Ludwig Kirchner, Kaufhaus im Regen 1926/27, Öl auf Leinwand © Kirchner Museum Davos

L’exposition présente près de 220 œuvres, provenant en grande partie du Kirchner Museum Davos en Suisse mais aussi de musées allemands ou de collections privées : des toiles, des dessins, des cahiers d’études, des sculptures, des lithographies, des tapisseries parcourant les grandes périodes de création de l’artiste… une cinquantaine de clichés restitue le peintre  dans son contexte.

IMG_2184
Ausstellungsansicht Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland / Ausstellung « Ernst Ludwig Kirchner » Foto: © Nath in Düss

On regrettera simplement que la Bundeskunsthalle n’ait pas rassemblé quelques toiles des scènes de rues et de vie nocturne à Berlin avec ses personnages au profil anguleux, toiles emblématiques de l’œuvre de Kirchner.

Mais l’exposition vaut cependant largement le déplacement !

Profitez du déplacement pour aller faire un tour sur le joli marché de Noël du centre ville de Bonn, situé à 4 stations de U-Bahn de la Kunstmeile (station Markt, ticket Kurzstreke).

Ernst Ludwig Kirchner, Erträumte Reisen
Du 16 novembre 2018 au 3 mars 2019
Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland GmbH
Museumsmeile Bonn, Friedrich-Ebert-Allee 4, Bonn
plus d’infos

Capture d_écran 2018-11-28 à 16.28.45
Ausstellungsansicht Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland / Ausstellung « Ernst Ludwig Kirchner »

Photo à la une : Ernst Ludwig Kirchner, Mandolinistin, 1921, Öl auf Leinwand © Kirchner Museum Davos, Foto: Kirchner Museum Davos, Jakob Jägli

 

 

 

 

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Kat dit :

    Belle expo apparemment, ça donne envie d’y aller. Merci pour l’idée !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.