Le devenir de la Düsseldorfer Schauspielhaus, un sujet bouillant !

Le devenir de la Schauspielhaus, le bâtiment dédié au théâtre sur la Gustaf-Gründgenz-Platz à Düsseldorf, fait actuellement débat et couler beaucoup d’encre.

Après les déclarations sur le coût de la Sanierung (rénovation) de la Schauspielhaus, estimé successivement à plusieurs millions d’euros, après avoir évoqué la démolition du bâtiment et la reconstruction à l’identique, le maire de Düsseldorf Thomas Geisel pose dorénavant la question de la future utilisation de cet édifice en temps que place unique de théâtre. Il déclarait à Paris, en marge de la conférence de presse du Tour de France 2017 au palais des congrès, qu’il était ouvert à toute nouvelle proposition notamment celle par exemple d’en faire un centre de congrès si un investisseur acceptait de supporter le coût difficilement estimable des travaux de rénovation. Dans ce cas de figure la ville pourrait devenir locataire et continuer d’honorer son théâtre dans l’édifice.

Une déclaration qui n’a manqué de susciter l’incompréhension et de provoquer une volée de critiques dans le milieu culturel et la classe politique. Ces derniers s’alarment du fait que le bien fondé de la Schauspielhaus soit tout simplement remis en question dans une ville de la taille de Düsseldorf où culture et art prédominent. Selon certaines déclarations, le centre de Düsseldorf ne doit pas se transformer en zone uniquement commerciale, la culture doit également continuer à avoir sa place.

Le directeur de la Schauspielhaus Wilfried Schulz a quant à lui affirmé que la dignité et l’histoire de la Schauspielhaus n’étaient pas respectées. Il est vrai que la Schauspielhaus, avec la Dreischeibenhaus à ses côtés, est un élément marquant voire une icône, indissociable de l’architecture de Düsseldorf.

Il semblerait cependant que la déclaration de Thomas Geisel ne soit pas anodine.. son intention ne serait-elle pas justement de provoquer le débat et de faire réagir les défenseurs de la culture afin de tenter de trouver un début de solution ?

Pour la petite histoire…
La Schauspielhaus, bâtiment classé monument historique en 1998, aura 50 ans en 2020.
Le bâtiment à été conçu par l’architecte Bernhard Pfau et a ouvert ses portes au public le 16 janvier 1970.
Sa façade impressionnante en forme de vague est à l’origine destinée à évoquer la métamorphose, processus de transformation de la nature, mais également les mouvements d’un rideau de scène géant, tout en créant un contraste saisissant avec la forme rectiligne de la Dreischeibenhaus.
L’histoire de la Schauspielhaus remonte à l’année 1747, date à laquelle Düsseldorf fonde la première « Institution de théâtre » pour le prince électeur Karl Theodor.
En 1875 un nouveau Stadttheater est construit dans le Hofgarten à l’emplacement actuel de l’Oper am Rhein, où opera et théatre se partagent la scène. En 1905, Louise Dumont et Gustav Lindemann font construire une nouvelle Schauspielhaus adossée à une caserne de hussards, au coin de la Kasernen / Carl Theodor Straße (voir photos ci-dessous), et célèbrent le théâtre jusqu’à l’arrivée au pouvoir des nazis.
En 1943 le théâtre est en grande partie détruit et installé temporairement après la guerre dans différents locaux de fortune. A partir de 1947, Gustaf Gründgens contribue à la renommée européenne du théâtre de Düsseldorf, en fait une entité à part entière et l’installe dans les anciennes locaux restaurés de l' »Operettenhaus », Jahnstraße.
Et c’est qu’à la fin des années 50 que la nécessité de construire un bâtiment entièrement dédié au théâtre s’impose… Le 16 mai 1965 la première pierre de l’édifice actuel est posée, malgré les protestations. Il sera terminé en 1970.

Mais quel avenir aujourd’hui pour cet édifice ? Bref sujet brûlant à suivre !

En attendant, les programmes de la Schauspielhaus sont proposés dans d’autres salles et sous chapiteau. Plus d’infos sur ce lien.

Source Rheinische Post, Westdeutschezeitung Zeitung, Center TV, D’haus

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Sandrine Rüter dit :

    Merci Nathalie pour ces explications ! Personnellement, je pense que le débat est mérité. Pour 60 millions, on pourrait peut-être avoir un théâtre ET un centre des congrès en centre ville. D’autant plus que ce bel édifice risque de se retrouver caché derrière les futurs bâtiments de KöBogen 2, donc pourquoi ne pas renforcer son attractivité par une utilisation élargie ? Quant à la programmation à la Schauspielhaus depuis 5 ans, là aussi, une (r)évolution me semble nécessaire…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s