Exposition Der Kampf ums Düsseldorfer Schauspielhaus, jusqu’au 4 juin 2017

Voici une petite exposition qui ne manque pas d’attrait si vous vous intéressez un tant soit peu au théâtre et à l’histoire de la Schauspielhaus.

Le Theatermuseum, qui accueille l’exposition en cours, est situé dans un ancien bâtiment en bordure du Hofgarten, annexe du Schloss Jägerhof. Il se trouve à égale distance entre l’opéra et la Schauspielhaus, un point de rencontre parfait pour les amis du théâtre. Il rassemble, depuis 1988, 400 ans d’archives du théâtre de Düsseldorf.

 img_0656

Une exposition consacrée à la Schauspielhaus

L’exposition du Theatermuseum est intitulée « Der Kampf ums Düsseldorfer Schauspielhaus : wie eine Architekturikone entstand« , littéralement «le combat pour le théâtre à Düsseldorf : comment naquit une icône architecturale». Parce qu’en effet la conception, la construction, l’inauguration et le maintien encore aujourd’hui de la Schauspielhaus n’a pas été un long fleuve tranquille et pourtant aujourd’hui, le théâtre de Düsseldorf, avec la Dreischeibenhaus à ses côtés, est considéré comme une icône  indissociable de l’architecture de Düsseldorf.

L’exposition retrace toutes les étapes, depuis la fin de la guerre jusqu’à l’inauguration houleuse du nouveau théâtre en janvier 1970, photos, film et extraits de journaux à l’appui, le tout présentés chronologiquement.

 img_0611

Le théâtre de Düsseldorf, une histoire ancienne

La création de la Düsseldorfer Schauspielhaus revient à Gustaf Gründgens, qui fait de la branche théâtre de la scène düsseldorfoise une entité à part entière en 1951.

L’histoire de la Schauspielhaus remonte en fait à l’année 1747, date à laquelle Düsseldorf fonde la première « Institution de théâtre » pour le prince électeur Karl Theodor.
En 1875 un nouveau Stadttheater est construit dans le Hofgarten à l’emplacement actuel de l’Oper am Rhein, où opéra et théatre se partagent la scène. En 1905, Louise Dumont et Gustav Lindemann font construire un théâtre privé, adossé à une caserne de hussards, au coin de la Kasernen et de Carl Theodor Straße, et célèbrent le théâtre jusqu’à l’arrivée au pouvoir des nazis.

En 1943 le théâtre est en grande partie détruit et installé temporairement, après la guerre, dans différents locaux de fortune. A partir de 1947, Gustaf Gründgens contribue à la renommée européenne du théâtre de Düsseldorf, en fait une entité à part entière en 1951 et l’installe provisoirement dans les anciens locaux restaurés de l’Operettenhaus dans la Jahnstraße.

La Schauspielhaus de Bernhard Pfau

En 1955, Karl Heinz Stroux succède à Gründgens, qui  confie à son successeur la mission de faire construire un bâtiment fonctionnel et prestigieux, entièrement dédié au théâtre.
S’engage alors un débat public sur les emplacements possibles et c’est finalement en 1959 que 58 architectes participent à une compétition pour une construction au pied de la Dreischeibenhaus. Sur les trois finalistes (Richard Neutra, Ernst F. Brockmann et Bernhard Pfau), c’est finalement l’architecte Bernhard Pfau qui remporte le concours. Son projet d’édifice de type cylindrique est à l’époque considéré comme techniquement et esthétiquement très novateur et s’intégrant parfaitement dans le paysage urbain grâce à sa forme en contraste total avec la Dreischeibenhaus. Le 16 mai 1965 la première pierre de l’édifice actuel est posée. Il sera terminé en 1970.

Une inauguration tumultueuse

Le 16 janvier 1970, la toute nouvelle Schauspielhaus est inaugurée avec la première de la pièce de théâtre, Dantons Tod, sous le feu des critiques. La représentation est perturbée par les manifestations des étudiants. Ils protestent contre le coût exorbitant de ce nouveau bâtiment dont les places de la première ont été réservées à des invités d’honneur. Trois jours plus tard, la pièce Trotzki im Exil doit même être interrompue après le premier acte.

img_0022
Photo Stadtarchiv Düsseldorf

Et il y a quelques mois encore, l’avenir de la Schauspielhaus déchaînait les passions. Pour en savoir plus, relire les articles ici puis ici.

Une exposition très documentée

L’espace de l’exposition est réduit à une salle mais celle-ci est riche en anecdotes, témoignages et photographies. Sont exposés les projets des trois finalistes, les photos de la construction de la Schauspielhaus, les problèmes techniques rencontrés, les protestations enflammées, des photos de la soirée d’inauguration, les articles de journaux qui relatent une soirée agitée…

Il est préférable de maîtriser un peu l’allemand, aucune traduction en anglais n’est proposée.

En bref, une exposition enrichissante et bien illustrée, que je vous recommande !

img_6036

Der Kampf ums Düsseldorfer Schauspielhaus, Wie eine Architekturikone entstand
Du 27 janvier au 4 juin 2017
Theatermuseum, Jägerhofstraße 1, Düsseldorf
Plus d’infos
Ouvert tous les jours de 13h à 17h (19h samedi et dimanche)
Prix adulte 4€, gratuit avec la Art:card

Photo à la une : Theatermuseum, Nachlass Lore Bermbach

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s